Histoire Préhistoire.

Squelettes (parties) trouvés à Rabat (1933, et homme de Temara, 1978), Casablanca (1955, homme de Sidi Abderrahman). Populations capsiennes (Capsa : Gafsa, Tunisie), comme dans tout le Maghreb, et mouilliennes (Mouillah : frontière algéro-mar.). Avant J.-C. Vers 2000 colonisation berbère (ou " libyque ") par immigration, ou par évolution des Capsiens (?). XIe -IIIe s. colonisation phénicienne près des côtes : Liks (Larache), Tingi (Tanger), Tamuda (Tétouan). Les Berbères sont proches parents des Ibères. Leur capitale porte un nom ibérique : Volubilis (Buruberri, le " bourg neuf "), leur roi le plus célèbre est Juba II (25 av. J.-C. -23 apr. J.-C.) ; les Romains les appellent " Maures " et les distinguent des Numides (en Algérie) qui parlent la même langue. Après J.-C. 40-42 annexion romaine du roy. maure organisé en Mauritanie tingitane ; associé à la Mauritanie césaréenne (Cherchell) jusqu'en 285, puis à la Bétique (vicariat d'Hispanie ; cap. Hispalis, Séville), car il n'y a pas de voie terrestre entre les deux Mauritanies. Les Romains n'occupent ni le Rif ni l'Atlas, laissés aux rebelles maures. 281 Volubilis évacuée. 429 l'invasion vandale en Mauritanie césaréenne épargne la Tingitane qui reste hispanique sur les côtes et berbère à l'intérieur. 534 Byzantins d'Esp. occupent Tanger et Ceuta qui deviennent les bases de la lutte contre les Wisigoths. 683 débuts de la conquête arabe. Nommé Maghreb al-Aksa (" plus à l'ouest "). 700-710 islamisation par Okba Ibn Nafii. 739 les Berbères, bien qu'islamisés, se révoltent. Buruberri Bétique, province Juba II Liks Mouillah Rif Tamuda Tingi, Tanger Volubilis, site 789 dynastie idrisside dans le nord à Fês. 789-803 Moulay Idriss Ier . 803-829 Idriss II. 829-836 Mohammed. 836-849 Ali Ier . 849-863 Yahia Ier . 863-866 Yahia II. 866-? Ali II. ?-905 Yahia III. 905-920 Yahia IV, gouverneur fatimide et Moussa. 925-27 Al-Hasan al-Hadjam. 937-948 Al-Kasim Ganoune. 948-954 Abou l'Aïch Ahmed. 954-974 Al-Hasan. 1055-1147 dynastie almoravide : 1070 Marrâkech fondée par Youssef Ibn Tachfine qui crée l'Empire almoravide comprenant le sud de l'Esp. 1147-1269 dynastie almohade ; Abd el-Moumen et ses 2 successeurs : Youssef puis Yacoub el-Mansour ; s'étend jusqu'en Libye. 1212 bataille de Las Navas de Tolosa. Almohades vaincus en Esp. 1269 dernier Almohade meurt à Menahed. 1269-1465 époque de Yaacoub Ibn Abdelkader ; El Marini fonde la dynastie mérinide [1258-1465, 24 souverains d'origine Sijil Massa (Sahara) et maîtres de la Tunisie unifient le Maghreb] dont Abou el-Hassan, dit le Sultan noir, qui épousa une Européenne dont il eut Abou Iman, qui le détrôna. 1340 perte de l'Espagne. 1415 Ceuta prise par Portugais. 1472-1554/1492-1609 reflux d'Andalous et de Morisques d'Esp., époque des Wattassides [7 souverains (Fês et Tlemcen)]. XVe s. Portugais puis Espagnols occupent ports. 1520-1660 dynastie saadienne (origine Sakiet el-Hamra et région du Draâ). Guerre sainte proclamée par marabouts et dynastie saadienne contre Européens (rupture des relations commerciales). 1541 Portugais perdent Agâdir. 1577 -10-6 Guillaume Bérard consul de France à Fêz. 1578 Ahmet IV al-Mansur bat Portugais à Alcaçar Quivir. 1591 armée mar. conquiert boucle du Niger et Tombouctou. 1603 morcellement (après la mort d'al-Mansur). 1629-30 expédition du commandeur de Razilly à Salé (ville de corsaires). 1631 -17 et 24-9 traité de voisinage avec France. 1662 Portugal donne Tanger au roi d'Angleterre Charles II. Abd el-Moumen Agâdîr Almohade Almoravide Idrisside Moulay, Muhammed 1664 Moulay Rachid (1631/27-3-1672), descendant du cousin du prophète Ali Ibn Taleb (origine Hedjaz) fonde dynastie chrétienne alaouite (d'Alaoui, descendant d'Ali). 1672 Moulay Ismaïl (1646-1727) récupère Tanger, fonde Meknês. 1699 -14-11 écrit pour demander la main de la Pcesse de Conti (Marie-Anne de Bourbon, dite Mademoiselle de Blois, veuve en 1685 du Pce de Conti, née 1666 de Louis XIV et de Mademoiselle de La Vallière, morte en 1739). 1727 Moulay Ahmad, son fils (né vers 1677-79). 1728 déposé. Moulay al-Maliki, son demi-frère, déposé. Moulay Ahmad restauré († 1729). 1729 Moulay Abd Allah (1694-1757), son demi-frère. 1735 déposé. Moulay Ali, son demi-frère. 1736 déposé. Moulay Abd Allah, restauré. Moulay Mohammed, son demi-frère. 1738 Moulay al-Mustadi, son demi-frère. 1740 déposé († 1759). Moulay Abd Allah, restauré. 1745 Moulay Zin, son demi-frère, déposé. Moulay Abd Allah, restauré. † 1757. 1757 Sidi Mohammed, son fils († 1790). 1765 Mogador fondée. 1767 -28-5 traité de commerce avec Esp. 1769 Mazagan reprise aux Portugais. 1790 Moulay al-Yazid (1750-92), son fils. 1792 Moulay Hisham, son frère († 1796). 1796 Moulay Sulayman, son frère (1760-1822). 1822 -nov. Moulay Abd al-Rahman, son neveu (vers 1778-1859). 1825 -28-5 traité avec la France qui obtient la clause de la nation la plus favorisée. 1844 guerre contre la France. -14-8 l'Isly : Bugeaud bat le sultan, allié d'Abd el-Kader. -15-8 le Pce de Joinville bombarde Tanger et Mogador. 1845 convention de Lalla-Marnia, fixe la frontière avec Algérie. Abd al-Rahman Alaouite Fês, convention Isly, bataille Lalla-Marnia Mazagan Mogador, ville Moulay, Al-Yazid Moulay, Ismaïl Moulay, Rachid 1859 -août Moulay Muhammad IV (1803-73), son fils. Expédition française pour contrôler l'est du pays. -Oct. invasion espagnole, Tétouan occupée ; l'Angl. oblige Esp. à s'arrêter. 1859-60 guerre contre l'Espagne. 1860 -26-4 paix, Tétouan sera rendue par Esp. moyennant 100 millions de pesetas (1re échéance 28-12) concédés à l'Espagne. 1862 -2-5 Tétouan libérée, paiement de la moitié de la rançon. 1873 -sept. Moulay al-Hassan Ier (1827-28), son fils. 1880 convention de Madrid accordant à plusieurs puissances le traitement de la nation la plus favorisée. 1890 -5-8 convention franco-anglaise : l'Angl. reconnaît la zone d'influence de la France au sud de ses possessions méditerranéennes (l'Algérie), jusqu'à une ligne [de Say sur le Niger (près de Niamey) à Barruve (Barroua) sur le lac Tchad] lui permettant d'occuper le Sahara central (notamment le Touat, le Gourara, le Tichkelt relevant alors de l'autorité du sultan mar.). 1893 troubles à Melilla, intervention militaire espagnole. 1894 -juin Moulay Abd al-Aziz (1878-1943), son fils. 1895 -24-2 M. reconnaît à nouveau présides espagnols. 1901 -20-7 protocole, et 1902 -20-4 accord avec la Fr. ratifié par M. le 16-12. 1903 Jacques Lebaudy débarque au cap Juby, tente d'implanter un " empire " : échec. 1904 -8-4 accords franco-britannique et -31-10 franco-espagnol : Fr. et Esp. peuvent s'établir au M. 1905 -31-3 empereur d'All. Guillaume II à Tanger. 1906 -16-1/7-4 conférence d'Algésiras (12 puissances européennes et USA) : internationalisation économique du M. : droits spéciaux à la France (peut commencer la conquête) et à l'Espagne (pour la police des ports). 1907 -mars massacre de Français (dont le docteur Mauchamp le 12), mouvements xénophobes. -31-7 Lyautey occupe Oûjda. -Août Gal Drude débarque à Casablanca (6 000 h.), commence conquête de la Chaouïa. Moulay renversé. 1908 -16-8 abdique. Abd al-Aziz Algésiras Drude Lebaudy, Jacques
HISTOIRE DU MAROC II

1908 -janv. Moulay Abd al-Hafid (1875-1937), son demi-frère. Proclamé, le 16-8, sultan à Marrâkech : proclamation validée par les oulémas de la ville, Gal d'Amade pacifie Chaouïa. 1909 -9-2 convention franco-allemande, partage économique. -18-8 le Rogui Bou-Hamara exécuté. 1911 -mars soulèvement berbère contre sultan : assiégé dans Fês. -26/27-5 émeutes à Fês : le sultan demande l'aide des Français : Gouraud repousse les rebelles. Prise de Fês. Meknês, Rabat. -8-6 Espagnols débarquent à Larache. -1-7 l'All., opposée à l'intervention française, envoie devant Agâdir le Panther (bateau de guerre). -4-11 traité de Berlin, l'All. reconnaît le protectorat français, mais reçoit une partie du Congo. Prise de Marrâkech. 1912 -30-3 convention de Fês, protectorat français (accepté par Moulay Hafid). Maroc divisé : Tanger (zone internationale), de la Méditerranée au sud de Larache (zone espagnole), du sud de Larache à Sidi Ifni (zone française), de Sidi Ifni à Rass Al Abyad (zone espagnole). [superficie occupée par les Français (en km2 ) : 1912 -1-1 ; 88 000 ; 1914-1-1 : 163 000 ; 1917-1-1 : 235 000.] -28-4 Gal Hubert Lyautey (1854-1934) résident général. -12-8 Moulay abdique. Agâdîr Fês, convention Ifni Lyautey, maréchal Moulay, Hafid Rabat, Maroc 1912 -13-8 Moulay Yusuf (ou Youssef ) [1882-1927], son demi-frère. -27-11 traité franco espagnol sur le Rif. 1914-18 5 régiments de tirailleurs marocains combattent en Fr. (34 000 †). Guerre du Rif (1921-26) : Abd el-Krim (1882-1963) proclame la guerre sainte (djihad) contre Esp. 1921 -21-7 bat Gal espagnol Sylvestre à Anoual. 1922 proclame République confédérée des tribus du Rif. 1924 après le retrait des Espagnols sur la côte, Abd el-Krim menace Fês et Tanger. 1925 -12-4 Abd el Krim attaque troupes françaises, -août Mal Pétain arrive, guerre totale. -25-9 Lyautey démissionne. Théodore Steeg (1868-1950) résident général. 1926 -29-5 après unification du commandement militaire espagnol et français (Pétain), Abd el-Krim est battu et se soumet [déporté à la Réunion, s'échappera à Port-Saïd d'un navire le ramenant en Fr. (3-5-1947) et mourra en Égypte le 6-11-1963]. Abd el-Krim Moulay, Yusuf Rif Steeg, Théodore 1927 -18-11 Moulay Mohammed (10-8-1911/26-2-1961) [en berbère Mohammed V ben Youssef ] le plus jeune de ses 4 fils. 1929 Lucien Saint (1867-1938) résident gén. 1930 -16-5 dahir (décret) berbère établi par le protectorat pour diviser les Mar. en Arabes et Berbères. 1933 Henri Ponsot (né 1877) résident gén. Résistance berbère du Haut-Atlas contre la France. 1934 soumission des derniers dissidents. Un comité d'action demande l'abolition du protectorat [scission en 1937 : une tendance forme l'Istiqlal avec Allal el-Fasi (1943), une autre le Parti démocratique de l'indépendance (1946)]. 1936 Marcel Peyrouton (1887-1983) résident général. Gal Charles Noguès (1876-1971) résident général. 1937 Franco promet l'autonomie au M. espagnol. 1942 -8-11 débarquement allié. 1943 -14/24-1 conférence de Casablanca (Anfa) [Roosevelt-Churchill]. -Juin Gabriel Puaux (1883-1970) commissaire gén. 1944 -11-1 manifeste de l'Istiqlal réclamant l'indépendance. -29-1/3-2 émeutes à Rabat. Casablanca. Fês après arrestations de chefs nationalistes. 1946 -2-3 Erik Labonne (1888-1971), résident gén., influence d'un adversaire du sultan (Cel Lecomte) et d'un ultra (Philippe Boniface). 1947 -7-4 Casablanca, troubles : 65 tués par Sénégalais. -10-4 discours de Tanger : le sultan fait l'apologie de la Ligue arabe et se pose en chef suprême du nationalisme. -14-5 Gal Alphonse Juin (1888-1967) résident gén. 1950 -10-10/5-11 sultan à Paris. -26-12 Juin demande au sultan de désavouer l'Istiqlal (l'indépendance). Les Berbères du Glaoui, pacha de Marrâkech. menacent Rabat et Fês. 1951 -12-2 sultan refuse de désavouer l'Istiqlal (l'indépendance). -19-2 Juin rompt avec lui -25-2 sultan désavoue l'Istiqlal. -9-4 pacte de Tanger : les nationalistes s'engagent à lutter pour l'indépendance. -28-8 Gal Augustin Guillaume (1895-1983) résident gén. 1952 -21-3 lettre du sultan au Pt Auriol demandant la révision du protectorat. -16-10 à l'Onu, les USA soutiennent les nationalistes. -6/9-12 émeutes à Casablanca (40 †). 1953 -26-2 début de la campagne animée par la Résidence demandant la déposition du sultan. -14-8 Marrâkech : des notables déclarent Mohammed V déchu de ses droits : troubles à Marrakêch, Casablanca, Oûjda, 44 † (dont 11 Français). -20-8 Mohammed V destitué, refuse d'abdiquer : le Gal Guillaume l'arrête et l'exile avec sa famille [conduit en Corse à Zonza, hôtel du Mouflon d'or, puis à Antsirabe (Madagascar) en janv. 1954]. Allal el-Fasi Anfa Boniface, Philippe Casablanca Glaoui Guillaume, Augustin Istiqlal Labonne, Erik Mohammed V Noguès, Charles Peyrouton, Marcel Ponsot, Henri Puaux, Gabriel Saint Lucien 1953 -20-8 Moulay Mohammed Ibn'Arafa (1889-1976), oncle de Mohammed V. proclamé sultan par oulémas de Fês. Influence de Si Thami el-Glaoui (1875/21-1-1956). pacha de Marrâkech. -Sept. création de Présence française (" ultra ", animée par 2 médecins radicaux-socialistes, les docteurs Eyraud et Causse). -24-12 bombe au marché de Casablanca (17 †). 1954 -2-2 : 1er attentat contre-terroriste (contre Me Benjelloun). -20-5 Francis Lacoste (né 27-11-1905), résident gén. -30-6 Eyraud assassiné. -Août échauffourées : Sidi Kacem (11 †), Casablanca (18 †), El Qenîtra (7 †). 1955 -juin plus de 800 attentats. -11-6 Jacques Lemaigre-Dubreuil (libéral) assassiné. -21-6 Gilbert Grandval (1904-81), résident gén. : réclame l'abdication des 2 sultans et la formation d'un gouv. représentatif avant le 20-8. -14-7 bombe à Casablanca, nombreuses victimes, entraîne des " ratonnades ". -21-7 émeutes à Marrâkech. -25-7 à Meknês. -20-8 à Oued Zem (49 Français tués par Berbères). répression, plusieurs centaines de †. -22-8 Grandval démissionne. -22/28-8 Aix-les-Bains, les 5 membres du comité interministériel [Edgar Faure, Pierre July, Robert Schuman (min de la Justice), Antoine Pinay (min. des Affaires étrangères). Gal Koenig (min. de la Défense)] consultent représentants des Français du M. et de toutes les tendances marocaines : plan en 5 points : abdication d'Arafa, institution d'un Conseil gardien du trône, formation d'un gouvernement d'union nationale, nécessité d'obtenir la caution de l'ancien sultan Mohammed V et de le ramener en Fr. -31-8 Gal Boyer de Latour (1896-1976) résident gén. -5/9-9 Gal Catroux rencontre Mohammed V à Antsirabé. -10-9 échange de lettres Catroux/Mohammed V. -1-10 Ibn Arafa se retire à Tanger. -1/2-10 attaques de postes frontières. -17-10 Conseil du trône composé de 3 membres (1 représentant de chaque sultan et 1 neutre) installé. -25-10 le Glaoui demande restauration de Mohammed V. -31-10 Mohammed V à Beauvallon (Var ; Gd Hôtel). -1-11 à St-Germain-en-Laye (Pavillon Henri-IV). Arafa abdique. -2/6-11 accords de La Celle-St-Cloud entre Mohammed V et Pinay (Pt du Conseil) ; la Fr. accepte l'indépendance. -9-11 préfet André Dubois (né 8-3-1903) résident général. Causse, docteur Dubois, André Eyraud, docteur Grandval, Gilbert Lacoste, Francis Lemaigre-Dubreuil, Jacques Présence française

HISTOIRE DU MAROC III

1955 -16-11 Mohammed V rentre à Rabat. Reconnu en 1956 comme sultan, le 15-8-1957 comme roi. 1956 fin des protectorats (-20-3 français, -7-4 espagnol). -25-5 traité d'alliance et d'amitié avec Fr. -21-10 avion de Ben Bella, se rendant de Rabat au Caire, détourné sur Alger (voir à l'Index). -23-10 Meknês, émeutes, 100 †. 1957 -déc. le M. prend Tiliouine (Ifni). 1958 récupère province de Tarfaya (sous domination espagnole). Bilan français (opérations du 1-6-1953 au 31-12-1958 ). Effectifs engagés : 400 000. Morts : 1 031 dont armée de terre 839 (dont 531 combat ou attentat, 76 accident, 232 maladie, suicide ou noyade) ; de l'air 192 (dont 66 opérations et accidents aériens, 90 accidents divers, 36 maladie). Blessés : 5 600. Disparus : 109. 1959 révolte sanglante dans le Rif : répression. 1960 -29-2 Agâdir, séisme, + de 15 000 †. Ben Barka, Mehdi Meknês Mohammed V Rif Tarfaya Tiliouine Tanger : 382 km2 , population : 150 000 hab. (années 1950) dont Marocains : 75 000 musulmans et 1 500 juifs, Européens 60 000 (dont 20 000 Espagnols). Statut : 1912 revendiquée par France (au nom du Maroc) et Espagne. Internationalisation décidée. 1923-18-12 statut adopté à Paris par France, Espagne, G.-B. : le M. délègue sa souveraineté et un représentant administre la population d'origine mar. ; activités commerciales libres (taxe 12,5 % sur import.) ; neutralité. 1928 l'Italie participe à l'administration ; -27-7 protocole final. 1940-14-6 occupée par Espagnols ; -nov. rattachée au M. espagnol. 1945-oct. internationalisée. Institutions : 1o) Assemblée législative de 27 membres (nommés par Marocains et consulats étrangers), qui vote budgets, impôts (insignifiants) et taxes ; 2o) Comité de contrôle (droit de veto et de dissolution de l'Assemblée) ; 3o) 1 administrateur international. 1952 réforme, à la demande de l'Espagne : 1 tribunal international et 1 cour d'appel sont créés. 1956-29-10 abolition du statut international. 1957-29-8 charte de garantie accordée par le Maroc. Tanger 1961 -26-2 Hassan II (né 9-7-1929), fils de Mohammed V et de Zahwa (Noire), 35e descendant du Prophète en droite ligne, 17e souverain alaouite. Intronisé 3-3. Enfants : Pce héritier Sidi Mohammed (21-8-1963. Gal depuis 12-7-1994), Lalla Meríem (née 26-8-1962, ép. sept. 1984 Fouad Ibn Abdellatif Filali). Lalla Asma (née 29-9-1965, ép. 7-6-1987 Khalid Bouchentou), Lalla Hasna (née 19-11-1967, ép. 8-9-1994 Khalid Benharbit), Moulay al-Rachid (né 20-6-1970). 1962 -nov. 1re Constitution. 1963 -mai législatives. -Juillet répression contre l'Union nationale des forces populaires (unfp ). 1964 -14-3 accusé de complot, Medhi Ben Barka (1920-65, professeur de maths, secr. de l'unfp. Pt de la 1re Assemblée de 1956, coordinateur des mouvements révolutionnaires du tiers-monde) condamné à mort par contumace. -Oct. conflit frontalier avec Algérie. 1965 -23-3 émeutes, plusieurs †. -7-6 état d'urgence, le roi prend en main législatif et exécutif. -29-10 Ben Barka, enlevé à Paris, devant la brasserie Lipp, par des policiers (Souchon et Voitot) croyant agir sur ordre supérieur, est conduit chez Georges Boucheseiche, ancien collaborateur, truand, à Fontenay-le-Comte [puis transféré à Ormoy dans la villa d'Antoine Lopez, chef d'escale à Orly et correspondant du SDECE, où il sera torturé à mort et achevé par Oufkir (?)]. Sa tête coupée aurait été ramenée au Maroc et son corps coulé dans une dalle de béton près de Paris. Il semblerait que le rapt ait été organisé par plusieurs groupes dont le Mossad. 1966 -20-1 mandat d'arrêt international lancé à ce sujet contre Gal Oufkir (1924-72) et Cel Ahmed Dlimi (né 1931) qui se livre à la justice française le 19-10 (acquitté juin 1967 ; † le 2-5-1983 d'un accident de voiture) ; Oufkir [qui (selon Georges Figon, retrouvé †, 14, rue des Renaudes à Paris le 17-1, " suicidé ") aurait tué lui même Ben Barka], accusé d'être l'instigateur de l'enlèvement, condamné à perpétuité par contumace (ainsi que 4 truands, dont 3 réfugiés au Maroc qui seront éliminés : Boucheseiche, Julien Le Ny, Pierre-Dubail). -23-1 relations diplomatiques rompues (19-10). 1969 -4-1 rattachement au M. du territoire d'Ifni (1 920 km2 , 50 000 hab.), concédé 1860 à l'Esp. qui l'occupa complètement en 1934 et en fit une province espagnole en 1958. 1970 -juillet 2e Const. 1971 -10-7 coup d'État militaire à Skhirat échoue (plus de 200 † dont 138 insurgés, l'ambassadeur de Belgique, des ministres, le Pt de la Cour suprême) : 2 promotions de l'École militaire royale de sous-officiers d'Ahermoumou, dirigées par Cel Ababou, Cdt de l'école, et Gal Medbouh, chef de la maison militaire du roi sont impliquées. -13-7 : 10 officiers dont 4 généraux fusillés. 1972 -29-2 fin du procès des 1 081 officiers et cadets (affaire de Skhirat ) : 74 condamnations dont 1 à mort [l'aspirant Raïs, seul à avoir avoué un meurtre (sera gracié)]. -1-3 référendum pour nouvelle Const. (oui 98,75 %). -15-6 accord avec Alg. sur zones contestées de Tindouf Saoura, Tidikilt et Touat (Istiqlal contre l'accord). -16-8 : 6 chasseurs F-5 marocains, venus à la rencontre du B 727 d'Hassan II rentrant de Fr., tirent ; le B 727, atteint, atterrit à Rabat ; Hassan rentre à son palais de Skhirat ; les F-5 reviennent attaquer l'aéroport (8 †, 50 bl.) et le palais royal de Rabat ; suicide (ou exécution ?) du Gal Oufkir. min. de la Défense et chef occulte du complot (11 des 220 inculpés exécutés 13-1-1973). -20-9 distribution de 90 000 ha d'anciennes terres de colonisation (24 ha par bénéficiaire). Reprise annoncée de 200 000 ha agricoles détenus par des étrangers (150 000 par des Français) pour les redistribuer. 1973 -3-3 complot déjoué (15 exécutions 3-11 ; 7 le 27-8-1974). -6-3 eaux territoriales portées à 70 milles. 1974-75 revendications sur Sahara espagnol et enclaves de Melilla et Ceuta (voir à l'Index). 1975 -3/6-5 Pt Giscard d'Estaing au M. Tension avec Esp. et Alg. -8-6 les Espagnols prennent 45 militaires mar. au Sahara occ. -1-8 : 114 millions de F d'indemnisation aux agriculteurs français dépossédés. -6/9-11 " Marche verte " vers Sahara occ. : 350 000 volontaires franchissent la frontière et repartent. -14-11 accord Esp., M. et Mauritanie sur Sahara occ. -28-11 combats avec Polisario. -11-12 entrée des troupes mar. à El'Ayoûn (Sahara occ.). -18-12 Omar Benjelloun, de l'usfp, tué. -Déc. 30 000 Marocains expulsés d'Algérie. 1976 -27/29-1 combats Algériens/Marocains au Sahara occ. (à Amgala) ; repli algérien. -12-2 M. occupe Mahbès. -14/15-2 combats à Amgala. -26-2 Esp. remet ses pouvoirs sur Sahara occ. au M. et à la Mauritanie. -7-3 M. et Mauritanie rompent relations diplomatiques avec Alg. -Avril envoi de troupes au Zaïre. 1977 1res législatives depuis 1963. -Févr. 173 opposants condamnés dont 44 à perpétuité (dont 39 par contumace). 1978 -11-3 accord avec URSS pour phosphates (3 milliards de $). Amgala Boucheseiche Dlimi, Ahmed Figon, Georges Hassan II, Maroc Istiqlal Marche verte, Maroc Oufkir Skhirat Souchon, Louis Voitot

HISTOIRE DU MAROC IV

1980 -2-4 Hassan II rencontre Jean-Paul II. -23-5 référendum sur majorité royale à 16 ans au lieu de 18 et modification du Conseil de régence (oui : 99,71 %). -20-12 zone maritime territoriale portée à 200 milles. 1981 -janv. relations diplomatiques rompues avec Iran. -20-6 émeutes à Casablanca contre augmentation des prix (66 †). 1983 -27/29-1 Pt Mitterrand au M. -26-2 Hassan II rencontre Pt algérien Chadli. -19-12 gouv. d'union nat. (6 ministres d'État représentant les 6 principaux partis). 1984 -19-1 émeutes dans le Nord contre augmentation des prix (29 †). -3-3 paysans exonérés d'impôts jusqu'à l'an 2000. -13-8 traité d'union arabo-africaine (M.-Libye). -29-8 Pt Mitterrand au M. (visite privée). -31-8 référendum pour accord M.-Libye (99,97 % pour) ; Pt Mitterrand part pour revenir après fermeture des bureaux de vote. 1985 -19-8 Jean-Paul II au M. ; -nov. Hassan II en France ; -12-11 M. quitte OUA. -Déc. Organisation de l'action démocratique et populaire (oadp ), ancien Mouvement du 23-Mars, se rallie au système des partis. 1986 -3-3 fête du Trône (25e anniversaire de l'intronisation du roi), visite du roi d'Esp. -27-6 Hassan II propose à Alg. et Tunisie une Assemblée maghrébine. -23-7 reçoit Shimon Peres (PM israélien) à Ifrane. -26-7 quitte la présidence du sommet de la Ligue arabe (qu'il occupait depuis sept. 1982). -29-8 rompt traité d'union du 12-8-1984 avec Libye. 1987 -20-7 candidature à la CEE (refusée oct.). 1988 -20-1 émeutes d'étudiants à Fês (1 à 6 †). -27-2 glissement de terrain à Fês, 52 †. 1989 -6-2 Pt Chadli au M. (1re visite depuis 13 ans). -20-8 : 347 détenus graciés. -25-9 Hassan II en Esp. -19-11 Mohammed Ait Kaddour (usfp ) arrêté en mars après 17 ans d'exil consécutifs à sa condamnation à mort par contumace après l'attentat d'août 1972. -1-12 référendum, 99,89 % de oui pour repousser à 1992 les élections prévues 1990, afin de permettre à l'Onu d'organiser référendum d'autodétermination au Sahara occ. Création de l'Union du Maghreb arabe avec Algérie, Tunisie, Libye, Mauritanie. Maghreb, union arabe OADP 1990 -8-4 Conseil consultatif des droits de l'homme. -14/8-4/9 : 1 100 h. envoyés en Arabie saoudite. -14/15-12 grève générale, émeutes, 170 † (officiellement 5). 1991 -11-1 : 2 000 détenus graciés. -1-2 Smig et Smag relevés de 15 % (les syndicats demandaient 300 %). -3-2 : 300 000 manifestants pour l'Iraq. -1-3 libération ou réduction de peines pour 2 268 prisonniers dont famille Oufkir. -20-6 opposant Abdelmoumen Diouri [(né 1944) ; 1964 condamné à mort ; 1971 entre en France ; 1977 réfugié politique] expulsé vers Gabon (-16-7 en France). -13-9 opposant Abraham Serfaty (né 1926) expulsé vers France. -Fin sept. bagne de Tazmamart (haut Atlas) évacué (28 rescapés) et rasé. -Oct. troubles université d'Oôjda. 3 †. -16-12 relations diplomatiques rétablies avec Iran. -30-12 les 3 frères Bouquerat (détenus depuis 1973) graciés. 1992 -janv. CEE suspend aide de 600 millions de $. -20-4 Noubi Amaoui (secr. gén. CDT) condamné à 2 ans de prison (gracié 12-7-1993). -11-8 Mohamed Karim Lamrani (né 1-5-1919) PM. -4-9 référendum ; oui 99,96 % (mesures adoptées ; roi nomme et met fin aux fonctions des ministres sur proposition du PM ; commissions d'enquête parlementaires ; questions au gouv. ; Conseil constitutionnel indépendant ; droits de l'homme inscrits dans préambule de la Const.). -16-10 municipales :; rni 4 700 élus sur 22 282. 1993 -11-1 ; 507 détenus graciés. -Févr. grèves. -20-8 : 1 412 prisonniers graciés. -Nov. Serge Berdugo (juif) ministre du Tourisme. 1994 -18-2 grève générale du 25 interdite. -7-3 : 195 peines de mort commuées en perpétuité, 388 graciés. -13-3 : 138 graciés. -25-5 Abdellatif Filali (né 26-1-1928) PM. -21-7 : 424 amnistiés libérés. -20-8 : les langues berbères seront enseignées dans le primaire. -24-8 : 1er bulletin d'informations en berbère à la télévision : Marrâkech, attentat dans hôtel, 2 Espagnols †. -27-8 rétablissement des visas pour Algériens (supprimés en 1989). 1995 -28-1 : 3 islamistes condamnés à mort pour attentats d'août 1994. -11-6 Mohammed Basri rentre après 29 ans d'exil. Sécheresse, production agricole - 75 %. -19/20-7 Pt Chirac au Maroc annonce aide de 1,5 milliard de F. -17/18-8 inondation région de Marrâkech. 500 à 1 000 † : -sept. dans le nord et le centre, 39 †. 1996 -janvier opération anticorruption. -11-1 : 700 prisonniers libérés. -27-2 accord de libre échange avec UE (prévu 2002). -6/7-5 Hassan II en France. -5-6 Tanger, manif. 2 000 jeunes. -24-6 fuite de 3 membres de la famille Oufkir (le 28, libération de toute la famille qui se réfugie en France). -13-9 référendum sur la création d'une Chambre des conseillers : oui 99,56 %. 1997 -janv./févr. Casablanca et Marrâkech, heurts étudiants islamiques/forces de l'ordre. -13-6 municipales : droite 7 334 sièges, centre 6 406, opposition 7 686. -13-8 gouvernement remanié : 28 membres dont 4 femmes secrétaires d'État. 1998 -4-2 Abderrahmane Youssoufi (né 8-3-1924) PM.

HISTORY of MOROCCO



HISTORY CHART OF MOROCCO

Date Event
50,000 years ago Neanderthals lived in Morocca. The first one found was called "Rabat man"
10,000 years ago Stone Age humans habitated in Morocca
8th century B.C. Phoenicians established a foothold in Berber Morocco
146B.C. Romans took over Carthaginian outposts in Morocco
3rd century B.C. Romans left Morocco for good after centuries of efforts to establish a viable agricultural system
683-732 Dissemination of Islam in Morocco under Okba Ibn Nafi and Andalusia under Tarik Ibn Ziad.
788 Arrival of Moulay Idriss I in Morocco and emergence of the Idrissides Dynasty. Establishment of the first Islamic State
808 Establishment of the city of Fez.
1055-1147 Reign of the Almoravides Dynasty, originating from the Sahara
1070 Establishment of the City of Marrakesh
1130-1269 Reign of the Almohads Dynasty, originating from the Masmouda tribe (Atlas)
1258-1465 Reign of the Merinides Dynasty, originating from the Sahara
1520-1660 Reign of the Saadians Dynasty, originating from Sakiet El Hamra (Sahara) and the Region of Draa
1578 The Oued Al Makhazine Battle (or the Battle of The three Kings)
1660-1664 Advent of the Alaouite Cherifian Dynasty
1664-1672 Reign of Moulay Errachid (unifier of Morocco)
1672-1727 Reign of Moulay Ismail, founder of the city of Meknes (then capital of Morocco)
1729-1757 Reign of Moulay Abdallah
1757-1790 Reign of Sidi Mohammed Ben Abdellah. During his reign, Morocco recognized the nascent American State, the United States of America
1790-1792 Reign of Moulay Yazid
1792-1822 Reign of Moulay Slimane
1822-1859 Reign of Moulay Abderrahmane (start of the French occupation of Algeria). Morocco strongly supported the Algerian resistance movement led by Emir Abdelkader
1859-1873 Reign of Mohammed IV
1873-1894 Reign of Moulay Hassan I. The Sovereign visited the southern provinces of Morocco, including the city of Tarfaya and the Moroccan Sahara, or so-called Western Sahara
1894-1908 Reign of Moulay Abdelaziz. During this period, the Moroccan Sahara was shared out, under a secret treaty, between France and Spain (1904); the Algesiras Act was signed in 1906 and Casablanca was attacked by the French in 1907
1908-1912 Reign of Moulay Abdelhafid. The Protectorate Treaty dividing Morocco into French, Spanish and international zones of influence was signed on March 30,1912
1912-1927 Reign of Moulay Youssef during which the Moroccan people strongly opposed French and Spanish occupation (war of The Rif, Moha Ouhammou Zayani)
November 18, 1927 Enthronment of His Majesty Mohammed V at the age of 18. Under his rule, Morocco engaged in the decisive battle for independence
July 9, 1929 Birth of His Majesty King Hassan II
January 11, 1944 Presentation of the "Independence Manifesto", demanding recognition of the independence of Morocco, its territorial integrity and its national sovereignty as embodied by His Majesty King Mohammed V
April 9, 1947 Trip by His Majesty Mohammed V to Tangier during which he delivered a historical speech which marked the revival of the national conscience and resistance to foreign occupation
August 20, 1953 Exile of the late King Mohammed V and the Royal Family to Madagascar. Beginning of the "Revolution of the King and the People"
November 16, 1955 Return from exile of the late King Mohammed V and his family
March 2, 1956 Signing of "Celle-Saint Cloud" agreements recognising the Independence of the Kingdom
April 7, 1956 Signing an agreements with Spain, putting the end of the Spanish protectorate over the Moroccan Northern provinces
April 22, 1956 Morocco becomes a member of the United Nations Organisation
1958 Recovery of the Province of Tarfaya (under Spanish rule)
February 26, 1961 Death of His Majesty Mohammed V. His Majesty King Hassan II received the pledge of allegiance
March 3, 1961 Enthronment of His Majesty King Hassan II
1969 Recovery of the city Sidi Ifni , formerly under Spanish rule
November 6, 1975 The Green March : 350,000 volunteers crossed the artificial borders between the mother land and the Sahara
November 14, 1975 Signing of the Madrid Accords whereby Morocco restored its sovereignty over the Sahara
March 4, 1980 Visit by His Majesty King Hassan II to Dakhla, in the Province of Oued Eddahab,( former Rio de Oro), in the Moroccan Sahara
February 17, 1989 Signing of the Treaty establishing the Arab Maghreb Union (U.M.A), in Marrakesh
May 1990 His Majesty announced the establishment of an Advisory Council for Human Rights
July 1990 His Majesty announced the establishment of a National Council for Youth and the Future
September 4, 1992 Referendum to amend the 1972 Constitution
August 29, 1993 Inauguration of the Hassan II Mosque, Casablanca
June 25 and September 17,1993 General Elections
April 15,1994 Ministerial Conference(GATT) held in Marrakesh
October 29,1994 Economic Summit on the Middle East & North Africa held in Casablanca



button











morocco, rabat, strait, gibraltar, marrakech, taroudant, melilla, ketama, taza, fes, casablanca, tangier, ceuta, safi, atlantic, atlas, morocco, rabat, strait, gibraltar, marrakech, taroudant, melilla, ketama, taza, fes, casablanca, tangier, ceuta, safi, atlantic, atlas, morocco, rabat, strait, gibraltar, marrakech, taroudant, melilla, ketama, taza, fes, casablanca, tangier, ceuta, safi, atlantic, atlas, morocco, rabat, strait, gibraltar, marrakech, taroudant, melilla, ketama, taza, fes, casablanca, tangier, ceuta, safi, atlantic, atlas, morocco, rabat, strait, gibraltar, marrakech, taroudant, melilla, ketama, taza, fes, casablanca, tangier, ceuta, safi, atlantic, atlas, morocco, rabat, strait, gibraltar, marrakech, taroudant, melilla, ketama, taza, fes, casablanca, tangier, ceuta, safi, atlantic, atlas