LA DECOLONISATION

1898 : En 1898, l'Espagne perdit ses dernières colonies d'outre-mer (Cuba, Porto-Rico et les Philippines) mais fit du Maroc un protectorat, ce qui devait déclencher de nouvelles frictions. La situation économique et sociale délicate de la nation se traduisit par de sérieuses tensions internes, des insurrections anarchistes dans plusieurs régions, et des luttes dans les rues de Barcelone en 1909 et en 1917.

1909 : La guerre marocaine entre dans une phase désastreuse. Elle contribue à l'élévation de vagues de protestation dans tout le pays et déclenche les événements de la „Semana Tragica" à Barcelone.

De 1914 à 1918 : L'Espagne occupe une position neutre lors de la Première Guerre mondiale.

1921 : Les troupes qui combattent au Maroc subissent le désastre de l'Annuel.

1923 : Le général Primo de Rivera obtint le pouvoir par un coup d'Etat (le 13 septembre 1923) et commanda tout d'abord au moyen de l'armée par l'intermédiaire d'un Directoire militaire.

La dictature de Primo de Rivera résolut certains des nombreux problèmes auxquels le pays était confronté : il mit fin à la guerre en Afrique, développa des gouvernements locaux et présenta un programme de travaux publiques ambitieux. Cependant, la tentative de revenir à un gouvernement constitutionnel en intégrant une Assemblée nationale consultative (1926) se solda par un échec lors du rejet du projet de constitution de la monarchie espagnole (1929).

--------------------------------

Remerciments